MALTE, GOZO & COMINO – Jour 3/8 – La Valette

Au programme de ce 3ème jour sur l’île de Malte, nous partons en visite  à la Valette, la capitale maltaise. L’endroit déborde d’histoire, les bow windows (petite véranda à l’anglaise) existent par centaines, milliers… bref on a plutôt aimé notre journée ! Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article ci dessous !

COMMENT ALLER A LA VALETTE DEPUIS SLIEMA ?

Les cloches retentissent et s’incrustent dans nos rêves au petit matin. Les moustiques zozottent à nos oreilles et se nourrissent de notre sang frais. Le réveil explose vers 8h30. Nous nous élançons au petit déjeuner vers 9h. Le ciel y est toujours aussi bleu et sans nuage. Nous retrouvons les 2 couples français qui sont rouges écarlates, ils nous apprennent qu’ils ont loué des scooter pour sillonner une partie de l’île.

En regagnant notre chambre afin d’appliquer quelques couches de crème solaire, nous rencontrons un jeune homme avec une planche à repasser. 10 min plus tard :
– TOC TOC
– Mlle C ouvre la porte et s’essaie à l’anglais : « No no, come back later »
– Mlle I se déplace afin de savoir qui est-ce : « Ah mais c’est notre voisin !! »
– « Quoi c’est pas l’homme de ménage ?? »
– « Non! »
– « Ben c’est qui? »
– « Notre voisin! »

Il nous explique qu’il vient nous saluer car tout à l’heure, avec les mains encombrées, il ne pouvait pas.

– « Italy ? »
– « No france! »
– « Est-ce qu’on a des tronches d’italiennes ? »

Notre sympathique voisin s’en alla vaquer à ses occupations : un séminaire qu’on n’a pas compris qui de quoi. Vers 10h nous mettons enfin les pieds dehors et nous nous dirigeons vers les taxi boat pour rejoindre La Valette. Les cabanons à bateaux vont vous proposer des dizaines de programmes :
– le tour de la Valette
– le tour de l’île
– le tour de Gozo
– le tour de Comino
– le tour du monde…

Les billets pour la Valette sont vendus à tous les stands ou presque. Budget : 2,50€ l’aller/retour par personne. Le vendeur nous indique d’attente sur le quai à côté d’un petit bateau jaune. Durant 15 minutes, nous patientons en prenant notre dose de soleil. Un homme que nous observions manger débarque et nous fais monter dans son superbe moyen de transport. Nous nous retrouvons à 3 dans le bateau, une chance !
Le trajet dure 15 min environ (à peine), c’est fort agréable. Ce voyage vous offrira une vue sur la Valette et une vue sur Sliema sympathique. A FAIRE !

VISITER LA PARTIE NORD ET POINT EST DE LA VALETTE A MALTE

Notre visite de la Valette commence par une petite montée sur laquelle la mairie a été obligée de coller des bandes adhésives afin que les passants ne glissent pas.
Nous apercevons notre première vue sur Sliema et attaquons par la partie nord. Nous arrivons sur Mattia Preti Square, remontons la rue St John’s puis déambulons sur la Old Bakery. Les rues sont en pente, on ne cesse de monter ou descendre.
Les bow windows et la mer apparaissant à l’horizon entre les immeubles offrent une vision pittoresque. Nous arrivons au Old Theatre.

Teatru Manoel and museum Construit en 1731 par le Grand Maître Antonio Manoel de Vilhena « pour les honnêtes plaisirs du peuple », il s’agit d’un des plus vieux théâtre du monde toujours en service et le 3ème  plus ancien d’Europe. Il s’inspire du théâtre Santa Lucia de Palerme. Il compte 600 places – dont 2 ont longtemps été réservées à la censure. […] Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012

Nous obliquons dans la rue au coin pour arriver à l‘Eglise des carmes. A l’entrée, un panier avec des foulards est à disposition afin que nous, touristes déjantées, puissions couvrir nos épaules qu’on ne saurait voir…

Eglise des carmes : Edifiée avec le couvent voisin par Cassar vers 1570. En partie détruite pendant la Seconde guerre mondiale, elle fut reconstruite sur un plan elliptique, et coiffée en 1958 d’un dôme neuf et immense, mesurant 64m de haut. On le voit de partout et en particulier depuis les quais de Sliema. Pourquoi un tel dôme sur une église somme toute assez ordinaire ? En raison de la proximité de la cathédrale anglicane Saint Paul, les fervents catholiques voulaient rivaliser en hauteur et construire un dôme plus élevé que le clocher voisin. Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012

Une fois cette jolie église visitée, nous continuons tout droit dans la même rue et arrivons à une autre église : la Cathedrale anglicane Saint Paul.

Construite entre 1839 et 1844 d’après les plans de l’architecte Scamp dans un style très (trop?) néoclassique, elle se trouve à l’emplacement de l’ancienne auberge d’Allemagne. C’est Adélaïde, tante de la reine Victoria, qui finança les travaux de sa poche. Le clocher s’élève à 60m de haut. L’intérieur est celui d’une église protestante donc austère dans son style et son décor. L’église anglicane maltaise est dirigée par l’évêque anglican de Malte, qui est aussi celui de Gibraltar, où il réside. Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012
Cette église nous laisse de marbre, son architecture est plus grossière. Une fois à l’extérieur, nous nous dirigeons vers l’est. Nous apercevons une sorte de boutique avec noté : TAXI. Nous nous approchons avec l’idée de prendre le numéro de telephone. 
On s’approche…. et avec horreur découvrons des tas de cercueils avec une petite fille assise dessus. On part assez vite et débarquons sur une placette où se trouve L’Auberge d’Aragon.
Auberge d’Aragon – Bâtie en 1571 sous la directionn de Girolamo Cassar, la résidence des chevaliers d’Aragonais conserve presque intégralement sa forme d’origine. Sa sobre façade est dotée d’un portique ajouté au XIXe S. Elle a connu de nombreux usages : caserne napoléonienne, habitation privée, école puis résidence du Premier Ministre de 1924 à 1971. On y trouve aujourd’hui le ministère de la Justice. Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012
Nous ne pénétrons pas dans le batiment et n’observons que l’extérieur. Nous continuons tout droit vers l’est pou passer devant l’Eglise Notre Dame du Pilier.
Eglise notre dame du Pilier : Dédiée à la Vierge de Saragosse (Aragon) elle fut construite en 167O et servit d’église aux chevaliers de la langue d’Aragon. Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012

 

Suite à cette petite mise en jambe, la Baie St Elme s’offre à nous avec la vue sur Sliema.
C’est ainsi que nous commençons la visite de la pointe est.
Fort St Elme : Telle une puissante sentinelle, dominant le port de la Valette,le Fort St Elme occupe un site stratégique. Construit en 1552, le fort fut agrandi par le grand maître Claude de la Sengle. Lors du grand siège de 1565, après une courageuse résistance de quelque 1500 hommes durant 1 mois, le fort tomba aux mains des Ottomans, ce qui n’empêcha pas ces derniers de subir, comme on le sait, une cuisant défaite au bout du compte. Le fort St Elme fut réparé et agrandi par les grands maîtres de Wignacourt, Perellos et Pinto. Il fut occupé en 1775 par Don Gaetano Mannarino, lors de la malchanceuse révolte des prêtres, puis transformé en prison par les français entre 1798 et 1800 ; l’armée britannique en fit ensuite une caserne. Il abrite la sépulture de Sir Ralph Abercrombie qui décéda à Malte des suite de ses blessures durant la bataille d’Aboukir. L’intérieur du fort St Elme servit de décor aux scènes de prison du film Midnight Express. […] Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012
Nous longeons donc cet immense fort pour finir sur St Elmo square. Pour terminer la partie pointe est, nous passons devant la Sacra Infermeria.
Sacra Infermeria : Voici un des plus prestigieux monuments laissés par l’ordre de Saint Jean. Il fut construit à parti de 1575 sous l’égide du grand maître Jean de la Cassière, soit 10 ans après le grand siège, pour servir d’hôpital aux chevaliers. Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012

 

On passe à la partie centre avant déjeuner. Nous effleurons l’Eglise de Porto Salvo puis photographions la Casa Rocca Piccola.
Casa Rocca Piccola : Il s’agit d’une des rares maisons maltaises appartenant à une vieille famille de l’île qui soit ouverte à la visite. Source : Le Guide du Routard – Malte – 2011/2012

 

Pour terminer cette demi journée épuisante, nous prenons une pause sur le Palace Square où nous retrouvons par hasard le couple d’Italien du 1er soir à l’hôtel.
Après avoir papoter en anglais/italien avec la jeune femme, c’est à l’ombre que nous posons nos fessiers et avec les quelques neurones non fondus par le soleil, essayons de trouver des solutions pour bivouaquer.

Juste à côté de la place, nous partons à la découverte de magnifiques WC public considérées comme artistiques!

Public connivence : Toilettes publiques – Plus que des toilettes, un lieu d’expression unique ! […] abritant une galerie d’art mélant effets visuels et audio. Cette oeuvre de Norbert Francis Attard, un artiste maltais, […] Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

OU DÉJEUNER A LA VALETTE ?

Suite à cette visite de 30 secondes, il est temps d’aller se restaurer, nous arrivons donc à la place de la République où nous prenons place à la terrasse du Caffe Cordina.

Republic Square :L’esplanade, au centre de laquelle se dresse une petite statue de la reine Victoria, occupe une place stratégique entre la co-cathédrale et le Palais des Grands Maitres avec, sur son flanc est, la Bibliothèque nationale.  Source : Le Routard – Malte – 2011/2012

Caffe Cordina 244-245 Republic St Fonde par Cesare Cordina, c’est l’un de plus vieux cafés de la Valette et aujourd’hui l’un des plus touristiques. Etabli en 1837, le café a déménagé ici en 1944, dans cette maison qui fut d’abord la Maison du Trésor de l’Ordre des Chevaliers. Nous y trouvons beaucoup de monde et tous les pigeons de Malte venus se remplir la panse.

Au menu, nous tentons :

– Salade grecque = 7,45€ – Réellement infecte, comment est-il possible de louper une salade ? La feta n’a aucun goût… A ne pas prendre,
– Pizza siciliana  = 2,60€ – Avec tomates, ham, cheese, oignon
– Bombette = 2,60 avec spinach, mozza, ham
– Maltese paztizzi cheese = 0,80€

L’ensemble des Paztizzi sont beaucoup trop gras et par ces températures, il est difficile de les apprécier. A la fin du repas, nous faisons un tour dans le café/restaurant/boutique qui a un intérieur très joli.

SUITE DE LA VISITE DE LA CAPITALE MALTAISE : LA VALETTE

A l’autre bout de la place, se trouve la bibliothèque. A l’entrée, vous y déposez une carte d’identité pour pénétrer dans la grande salle. Une salle où il est interdit de prendre une photo, une salle, qui pour les amoureux du livre, ressemble au paradis. Des livres jusqu’au plafond, des livres de centaines d’années, c’est très impressionnant, une visite à faire absolument !!

Biblijoteca ou National Library : Entrée gratuite sur présentation d’une pièce d’identité. Dominant la place de la République, le batiment a été construit entre 1786 et 1796, du temps du grand maitre Emmanuel de Rohan Polduc, pour favoriser l’éducation des jeunes chevaliers et des Maltais. Quand un chevalier décedait, il léguait les quatre cinquième de ses biens à l’Ordre, dont ses livres. En outre, Louis XIV faisait envoyer à Malte un exemplaire de chaque livre publié en France. Ainsi la bibliothèque s’est-elle enrichie au fil des âges. […] Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

Nous poursuivons la promenade dans les rues de la capitale pour arriver à Saint Jean. La visite coûte 6€ avec l’audioguide. N’oubliez pas de vous couvrir les épaules, c’est stricte. L’audioguide est tres interessant mais un poil long. Allez y plutôt le matin lorsque vous êtes en forme et motivé…. L’intérieur est incroyablement beau.

 

La Co Cathédrale Saint Jean : a été construite en 4 ans (1573- 1577) sur les plans de l’architecte de l’ordre de Malte, Girolamo Cassar. Les travaux furent financés par le grand maître Jean de la Cassière. L’unique cathédrale se trouvant à Mdina., l’édifice de la Valette ne porte « que » le titre de « co cathédrale ». Extérieurement, elle ressemble plutôt à une grosse église, basse et austère. Mais cette sobre façade abrite quelques splendeurs et une profusion d’ornementations baroque d’une richesse inouïe. Nombre de chevaliers et de grands maitres lui ont fait des dons, histoire de concurrencer la magnificence des édifices de Rome… Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

 

Une petite pause au Millie cookies avec un Iced Smoothie tropical redonne quelques forces pour finir la visite de la Valette.  Du côté du quartier « AUTOUR DE L’AUBERGE DE CASTILLE », nous y trouvons plusieurs bâtiments collés les uns aux autres :

L’Eglise Notre Dame : La premiere Eglise de La Valette construite à partir de 1566, 1 an après la fin du grand siège. Elle commémore la victoire de l’Ordre Saint Jean, […]. Ce fut aussi la 1 ere église conventuelle de l’Ordre (1571-1577), jusqu’à l’achèvement de la co cathédrale Saint Jean. Le Grand Maitre Jean de la Valette y fut enterré […]
L’Eglise Sainte Catherine d’Italie : Cette église baroque de forme, de forme octogonale et dotée d’un dôme élégant, fut construite en 1576 par Girolamo Cassar et consacrée 3 ans plus tard. Elle accueillait les chevaliers italiens de l’ordre de Saint Jean […]
L’auberge de Castille, Léon et du Portugal : […] est probablement la plus grande et la plus belle de toutes les auberges des chevaliers. Edifiée en 1574 par Girolamo Cassar, elle fut presque entièrement reconstruite en 1744, sous le règne (qui dura 32 ans) du grand maître Pinto de Fonseca. Son buste et ses armoiries figurent sur le mur de façade au dessus de la majestueuse porte d’entrée.[…]L’auberge de Castille devint en 1824 un cercle pour les officiers britanniques. Puis elle hébergea le ministère de la Guerre qui en fit le quartier général des armées britanniques à Malte. […] ce prestigieux monument abrite aujourd’hui les bureaux du Premier ministre.
Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

 

Nous souhaitions nous poser dans un coin nature, les jardins Upper Barraca étaient tout trouvés, malheureusement, ils étaient fermés pour cause de mariage. Un policier à l’entrée se montre très sympathique, nous engageons la conversation et il me laisse prendre une photo.

 

Upper Barraca Garden : Ce petit parc aménagé au XVIIIe s’occupe une sorte de promontoire au dessus des fortifications sud de la ville. […] on a la plus belle vue qui soit sur le port de la Valette et les Trois Cités. Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

Nous ne renonçons pas à notre pause avec vue sur les 3 cités, nos popotins sélectionnent un banc sur le parking d’à côté et nous profitons sur beau paysage.
Environ 20 min plus tard, un petit retour en arrière s’impose, il faut grimper quelques marches de Notre Dame pour apercevoir les Ruines du Théâtre, elles sont en travaux et entourées de grands panneaux.

 

Les ruines du Théâtre royale : […] fut construit en 1866 par Barry, l’architecte anglais de Covent Garden, à l’emplacement du palais Lanfreducci (fin XVIe s). Il brûla en 1873, fut restauré, puis bombardé par l’aviation allemande en 1943. […] Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

Nous remontons la Republic Street jusqu’à la porte d’entrée de la Valette qui est également en travaux….

 

City Gate : Voila un quartier de la ville  qui continue de subir d’énormes transformations. Cette grande porte d’entrée date de 1964 et remplaçait la Porta Reale de 1858, qui elle même avait remplacé l’antique porte San Giorgio. En  2013 (fin planifiée des travaux), une nouvelle porte aura été érigée, le pont réduit pour donner l’impression d’entrer véritablement dans une forteresse et un nouveau parlement construit rendant ainsi tout à fait le Palais des Grands Maitres (actuel Parlement) aux visiteurs. […] Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

Ne renonçant pas à voir quelques arbres, et l’heure du départ approchant, nous nous dépêchons d’aller dans les jardins du bastion.

 

St James’Bastion and Cavalier : Ce bastion défendait l’entrée de la Valette côté sud ouest . Les plates formes supportaient des canons. Le cavalier est un ouvrage surélevé dressé à l’intérieur d’un bastion pour le rendre plus invulnérable encore : il devait à l’origine y en avoir neuf pour ceindre La Valette, il n’y en eut finalement  que deux. Trop cher… […]
Saint John’s Bastion and Cavalier : Il abrite l’ambassade de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem et de Malte. […]
Hastings Gardens : Les jardins bien agréables pour une balade matinale occupent les fortifications dans le prolongement du bastion Saint Jean.[…]
Source : Le Guide du Routard Malte – 2011/2012

En retournant au point de RDV des bateaux, nous passons devant l’ambassade Française, petite et coincée dans une petite rue de la Valette et enfin nous empruntons le chemin du retour.

 

SE RENDRE A SLIEMA DEPUIS LA VALETTE

Nous patientons au soleil, des bateaux arrivent, ce ne sont pas les nôtres, les tickets sont de couleurs différentes. Le notre (ticket orange) débarque enfin. Contrairement à l’aller, il est plein mais nous profitons tout de même du trajet vers Sliema avec bonheur !

 

Une fois de retour à l’hôtel, un jeune homme et une jeune femme très agréables nous accueillent. On discute quelques minutes et essayons dans un magnifique anglais de savoir où peut on trouver du miel de Malte (LE truc à ramener).

Avant de rejoindre notre chambre, la curiosité nous pousse à nous rendre dans la salle du petit déjeuner. Nous découvrons un 9eme étage inoccupé, accessible par des escaliers. Une autre terrasse s’offre à nous avec un jacuzzi datant un peu, et n’ayant pas l’air de vraiment servir.
Puis grâce à d’autres escaliers, on accède au 10eme (et dernier étage) qui n’est autre que les toits de l’hôtel. Un énorme bazar règne avec des bouts de meubles, brûlés, rouillés ….
A part ceci, nous pouvons voir les toits de Sliema et apercevoir une vue de la baie assez sympathique.

 

Laisser un commentaire