MALTE, GOZO & COMINO – Jour 1/8 – Arrivée

Aujourd’hui, nous partons ! Le trajet se fera en avion, et l’arrivée à Malte nous réserve plein de surprises.

COMMENT ALLER A MALTE ? EN AVION !

14h33, Gare Austerlitz, Paris, extrait d’une conversation banale de 2 jeunes femmes qui partent en vacances :

« Hey t’as changé de couleur de cheveux »
« ouiii »
« ça te va bien !! »
« Merci !’
« aaah tu as ta valise rose !! »
« ouiii!! »

C’est sous la pluie battante parisienne et un froid de canard que nous rejoignons à l’aide du RER B (environ 9€ le ticket) l’aéroport Charles de Gaulle (attention, le retour se fera à Orly !).
Avec Caro (MALTE, GOZO & COMINO – Les impressions de Caroline), nous nous dirigeons vers le 1er barrage : montrer patte blanche pour aller se faire enregistrer. Au bout de 10 minutes, après avoir remué, vidé nos sacs respectifs à la recherche de notre carte d’identité et de nos billets électroniques, nous arrivons fièrement, décoiffée et essoufflée devant le garde :

« BONJOUR!!! » d’une voix enjouée *tend carte et billet fièrement, la tête haute*
« Ouais ouais passez » d’une voix blasée *regarde même pas nos cartes et billets*

Il y a déjà beaucoup de monde (2h avant le vol), il fait froid, il pleut, pas de siège pour s’asseoir, c’est tellement compliqué de partir au soleil. Une fois avoir discuté cheveux après cheveux des bénéfices du changement de couleur capillaire, des marques de Mascara et d’épilations diverses, nos sujets girly épuisés, nous nous concentrons sur les personnes dans la file. Nous repérons un groupe de jeunes hommes (dont un canon), une vieille dame seule (devant nous) et autres bizarreries.

Caro, sans méchanceté, lance un « On ne sera pas seule sur Malte ! ». C’est alors que la vieille dame seule de devant se retourne et nous interpelle d’un ton mauvais et aigri : « Et bien on tentera de pas vous déranger! »

Dans la file avant de monter dans l’avion, nous parlons avec un couple adorable que nous recroiserons sur l’île ! Nous embarquons vers 19h15, il pleut toujours et nous devons traverser de gros nuages noirs … ca secoue beaucoup ! Mais ensuite, au dessus, il fait très beau ! On aperçoit même le coucher de soleil. Air Malta (MALTE, GOZO & COMINO – Pack avion + hôtel) nous sert le dîner au dessus de Nice.
Nous apercevons les côtes italiennes, un bout de la Sicile puis Gozo et Malte. Enfin l’atterrissage se fait tout en douceur. Air Malta est une bonne compagnie !

COMMENT SE RENDRE DE L’AEROPORT A L’HÔTEL ?

Il est 22h30 lorsque nous sortons de l’avion, il fait très chaud. Une fois dans l’aéroport, nous allons à la borne à taxi, bien indiquée, il n’y en a qu’une. Vous donnez votre destination, et recevez un ticket en échange (20€ pour se rendre à Sliema). 
Le taxi vient vous chercher directement à la borne. Ca évite tout arnaque ou mauvaise rencontre.
Après qu’il nous ait aidé à transport nos sacs, je lui lance un « GRAZZIE! » (merci en Maltais) avec un magnifique accent français, il apprécie, ça le fait rire. La conduite se fait à gauche et donc volant à droite ! Après quelques échanges anglophones, il se concentre sur la route, et nous laisse en compagnie de sa radio qui passe à l’instant :

« Je ne sais quoi » de Hera Bjork. Après une enquête approfondie, je découvre qu’il s’agit d’une Islandaise qui a présenté cette chanson à l’Eurovision.

20 min plus tard, le taxi nous laisse avec nos sacs devant l’hôtel Carlton.

Dans les petites rues de Sliema, de nuit, on aperçoit les Bow Window,
hâte de visiter ! Mais pour le moment, la fatigue se fait sentir, on a hâte d’être au lit.

SURVIVRE A L’ARNAQUE DE L’HÔTEL SURBOOKÉ A MALTE

 

Un homme aux cheveux blancs arrive de l’intérieur de l’hôtel et se met à la porte en jetant des coups d’oeil d’un air impatient dans la rue. Nous n’y prêtons guère attention et entrons dans l’hôtel. Un couple Italien, debout, dans un coin du hall nous regardent entrer.

L’homme aux cheveux blanc revient et prend nos noms dans un anglais impeccable. Un autre homme aux formes généreuses arrive dans le hall de l’hôtel et désigne le couple italien à l’homme aux cheveux blancs en baragouinant en maltais. Il nous désigne d’un signe de tête et lui fait signe d’attendre…

On commence à être sur nos gardes. L’homme aux cheveux blancs nous cherche dans son ordinateur, il est fébrile et nous indique qu’il ne nous trouve pas. Caro propose de chercher à sa place. Il refuse, panique et tourne son écran pour que l’on ne puisse rien voir. Nous commençons à avoir de gros doutes sur ce qu’il est en train de se passer.

15 minutes plus tard, après avoir bougé des feuilles et cliqué sur sa souris, l’homme aux cheveux blancs nous annonce que notre réservation a été annulée dans un anglais approximatif cette fois-ci. Il est 23h30 passé. Il accuse Go Voyage d’avoir fait du surbooking. Sur ce Caroline lui demande donc de joindre Go Voyage et de se démerder,  débrouiller.

Il décroche son téléphone et parle en maltais, nous doutons complètement qu’il a Go Voyage au bout du fil. Le couple italien, toujours là nous interpellent et nous expliquent qu’ils vivent exactement la même chose.

L’homme aux cheveux blancs raccrochent et nous de suivre l’homme aux formes généreuses avec les italiens… mais pour aller où ??? Il nous explique que nous serons logé dans un autre hôtel où il faudra payer 40€ de plus. Nous sommes siderées,, mais sans aucun autre choix, (le réceptionniste ne nous écoute plus du tout), nous suivons donc le taxi qui nous amène dans un autre hôtel.

Nous débarquons donc à l’hôtel Marina (mais nous ne le saurons que le lendemain), et ne savons toujours pas où nous sommes situées exactement. La réception de l’hôtel est OK. Le gardien est en train d’expliquer à 3 italiennes que l’hôtel est surbooké mais qu’en payant 70€, il leur accordera une chambre.

Il nous sort nos dossiers !! Nos dossiers de réservation non annulés sont dans cet hôtel ! Nous montons dans notre minuscule chambre, le téléphone sonne, c’est le gardien qui nous réclame 40€. Nous descendons de plus en plus énervées par toute cette arnaque.

Le gardien qui parlait parfaitement anglais, ne sait plus dire un mot.  Une discussion de sourd se poursuit :
« Can you repeat ? »
« bdjjbjneofko room »
« where are we ? »
« forty euros ! »
« Laisse tomber, on remonte dans la chambre »

Le gardien baisse la tête et refuse de répondre à toutes questions. Pire, il s’énerve. On lui demande d’appeler Go voyage avec son téléphone. Il nous explique que le téléphone ne marche pas pour les INTERNATIONAL CALL. Caro dégaine alors son portable. Une lueur d’effroi passe dans les yeux du gardien.  Caro craque et pleure au téléphone, le gardien panique et se met à hurler dans un anglais IMPECCABLE « WHY SHE CRIES WHY SHE CRIES ???!!!! »

La brèche est ouverte, je souffle à Caro de pleurer encore et encore… l’angoisse monte du côté du gardien, il finit par lâcher « Go to sleep !! Go to sleep ! ». Go voyage nous confirme que c’est une arnaque et que la réservation a bien été acceptée et jamais annulé.

L’arnaque : les hôtel maltais surbookent quelques hôtels qu’ils mettent en ligne, pas tous pour ne pas payer la publicité pour chaque hôtel puis se répartissent les touristes tranquillement en faisant payer un petit plus profitant de la fatigue et faiblesse des touristes à minuit. Apparemment c’est très courant.

Laisser un commentaire