VIETNAM – Jour 12/16 – Hoi An Ville

EN ROUTE POUR HOI HAN EN MINI BUS DEPUIS HUÉ

 Un mini bus arrive avec un chauffeur et un guide TRES TRES jeune. Des touristes sont déjà installés : des italiens, des espagnols, et des Tchèques. Le Guide les regardera bizarrement en annonçant « I don’t know » la République Tchèque.
 La route est assez fatiguante, il fait TRÈS chaud. C’est donc un trajet avec arrêts touristiques que nous avons demandé. L’hôtel nous a expliqué qu’il y en aurait 3.

Voir mon article sur les transports : VIETNAM – Transports : prix des mini-bus, trains, taxis et avions

DSC00409.JPG

PREMIER ARRÊT NON PRÉVU ENTRE HOI AN ET HUÉ

« FIVE MINUTES !!! » annonce le guide, il descend et attend. Euh…. faut sortir du mini bus ? Mais nous sommes en plein de milieu de la route. Je me glisse vers lui et lui demande ce qu’il faut regarder ? Il me désigne d’un signe de la main l’horizon lointain vers la mer. Arrêt numéro 1 : rien compris, rien vu

DEUXIÈME ARRÊT SUR LE LITTORAL

C’est une plage se nommant : Lang Co beach. « FIFTEEN MINUTES !!!! » annonce le jeune vietnamien. Elle est magnifique de dépaysement, l’eau est chaude chaude chaude, comme dans un bain. C’est très agréable.

TROISIÈME ARRÊT A HAÏ VAN PASS  

« FIFTEEN MINUTES !!!! » hurle le jeune vietnamien. Nous sommes à un col, si j’ai bien compris, il s’agirait de la frontière entre 2 district. Toujours aucune explication de la part du guide. Toujours rien d’intéressant sans explications.

QUATRIÈME ARRÊT NON PRÉVU DANS UN MAGASIN A TOURISTE

Nous arrivons à Danang et le guide nous oblige à entrer dans un magasin à touristes. Et ici, aucune annonce de limite temps… nous pouvons y rester longtemps !

 

CINQUIÈME ET DERNIER ARRÊT A LA MARBLE MOUNTAIN

Le site nécessite bien 1 à 2h de visite, on nous laisse 30 minutes. Le minibus nous largue quelque part, on ne sait pas où nous sommes, où entrer, comment ?
Il y a un ascenseur mais les billets sont à acheter ailleurs. Les italiens et espagnols en ont ras le bol. (et nous aussi). L’ascenseur vous coûtera 50 000 VND, si vous montez à pied, comme nous, ça ne sera que 15 000 VND. Attention aux marches, elles sont hautes, irrégulières et glissantes.

Le site est vraiment agréable et joli, ça donne envie d’y rester plus longtemps. On suit les Tchèques pour retrouver la sortie, on arrive en retard au mini bus, le guide est encore plus stressé. On lui explique que c’est bien trop court et abusé de leur part. Il s’en fiche complètement.

ARRIVÉE A HOI HAN APRES QUELQUES HEURES DE ROUTE DEPUIS HUÉ

 Arrivée dans Hoi Han assez rapidement, il était noté que la fiche que le mini bus nous déposera DEVANT l’hôtel directement. Mais…. non il largue tout le monde dans la rue, sans rien entendre à nos protestations. Il nous dit que nous sommes tout prêt et qu’on peut y aller à pied. Le mini bus part tres tres vite, pour éviter toutes discussions.
Je reste sidérée devant tant d’irrespect…  nous trouvons l’hôtel (en tournant un peu dans les rues) dans une rue plutôt sympa, il est en travaux pour la devanture.
L’hôtel est un peu loin du centre mais vraiment rien de très embêtant. Il y a une piscine mais pas d’ascenseur.
Voir mon article sur les hôtels : VIETNAM – 6 hôtels où faire de beaux rêves

BALADE DANS HOI HAN

Après avoir déposé rapidement nos affaires, on s’éclipse pour aller déjeuner au CAFE 43
qui se situe juste à côté. Le décor est vraiment très sympa.La nourriture n’est pas au top par contre mais la faim est trop présente pour faire la fine bouche !

Sous une pluie orageuse, nous nous dirigeons doucement jusqu’au centre qui est TRES agréable ! On aperçoit le Pont Japonais plutôt joli. Si vous souhaitez entrer ou le traverser, il faut payer un ticket.

Voir mon article sur les visites à Hoi an : VIETNAM – 12 découvertes à Hoi An

Dans les rues, les boutiques de souvenirs sont très nombreuses. Les négo y sont presque impossible par rapport aux autres villes. Hoi Han étant très visitée, j’imagine que les vendeurs n’ont pas de souci à se faire.
Nous traversons Hoi Han de lon en large sur les 2 ou 3 rues principales. Après avoir repéré les boutiques de vêtements sur mesure, je me choisis un manteau qu’elle me propose pour demain matin avec mes mesures. Donc ça bosse dur la nuit ….
La ville est aussi connue pour ses lampions, il y en a partout en décor, ils sont colorés, c’est très joli.

DÎNER EN VILLE A HOI HAN

En fin de journée, les resto sont plutôt vides, côté centre ville, si vous traversez la rivière, en face, il y a plus d’animation. Les lampions sont réfléchis sur la rivière, c’est vraiment très joli.

Nous sélectionnons un resto qui n’est pas vraiment bien. Pourtant nous apprenons qu’il est dans le Routard. Me lançant sur un menu, je n’aurais pas du. C’est surchargé de nourriture, un peu cher et pas très bon.

Voir mon article sur les restaurants : VIETNAM – 20 restaurants pour déjeuner, dîner, ou boire un verre

ET OH SURPRISE : Sasha et Martin sont là !! (voir mon article : VIETNAM – Jour 6/16 – Rizières de Sapa)  Petits échanges sur les quelques jours depuis Sapa puis nous les quittons pour aller déguster une bière au backpackers un peu plus loin sur la droite. Ils ont une terrasse plutot sympa qui donne sur la rivière et ses jolies lampions.

C’est Happy Hour : la bière est à 10 000 VND, soit 0,40 centimes d’Euros. L’ambiance n’est décidément pas présente. Il est temps de rentrer, il n’y a pas d’eau chaude ni de pression, il est quasi impossible de se laver. L’électricité a l’air étrange aussi, si tu allumes un interrupteur, ça peut éteindre une lampe etc etc

Laisser un commentaire