SRI LANKA – Jour 1/16 – Départ

Pour ce 1er, jour, ça sera avion, escale à Dubaï puis avion… l’excitation du voyage monte d’un cran !

AÉROPORT A PARIS

Après un réveil à 6h puis quelques dizaines de minutes de RER B, nous nous retrouvons au terminal 3… se demandant où est notre avion. Grosse erreur de débutant endormi : nous avons confondu avec le terminal de notre arrivée. Finalement, nous prenons le métro interne, nous arrivons en courant pour nous enregistrer.
« En janvier??… oooh il n’y aura personne ! Hors vacances scolaires ? Encore mieux!! »

Et bien non !! Sachez que la foule est dense, surement moins qu’en été mais tout de même, c’est conséquent, on a à peine le temps d’arriver à la porte d’embarquement, petit déjeuner tranquille supprimé du programme. Nous grimpons avec du retard dans l’A380 (impressionnés !) en stress, sous la pluie, pressés de s’installer et de se détendre.

Emirates nous offre une tres tres belle et grosse sélection de films, les hôtesses sont apprêtées, les plateaux repas sont parfaits. Boissons (vin y compris) sont servis à tout moment, lorsque vous le souhaitez. Une petite glace vanille est servie en collation, juste avant d’arriver vers 19h30 à Dubaï.

AEROPORT A DUBAI

Nous avions tout préparé : le métro, les 2 choses importantes à voir… au taquet pour mettre les pieds dans la grande ville surréaliste. MAIS plusieurs choses :

1) en débarquant, on s’est dirigé vers « transfert » au lieu de « sortie »
2) en arrivant dans la zone transfert, on nous a empeché de sortir en nous expliquant qu’il fallait entre 8 et 10 heures d’escale (nous en avions 7h….).
3) le métro fermerait à 22h ??

Tout cela nous semble étrange n’ayant rien lu de tel avant de partir… quoi qu’il en soit, nous voila bloqués pour les 7 prochaines heures dans l’aéroport de Dubaï. Après une grosse pause au jardinet calme du bout, on se balade parmi les magasins, plus pour les yeux que pour dépenser. Les prix sont excessifs. Emirates nous a fourni un voucher pour dîner dans le restaurant de notre choix (parmi une liste donnée), on échoue donc au Burger King. Le temps est très long, pas de wifi (il faut vous rendre dans un restaurant), les gens dorment là où ils peuvent, on observe, on s’endort, on s’ennuie…

L’aéroport qui était calme en début de soirée devient plus fréquenté dans la nuit.

AVION JUSQU’À COLOMBO

Enfin embarquement à 2h30 du matin pour décollage à 2h35… encore un léger retard au décollage
Nous discutons quelques minutes avec notre voisine, une hollandaise qui va visiter le Sri Lanka durant 3 semaines en groupe. Nous la retrouverons par hasard sur le quai de gare de Hatton au milieu du séjour. Je m’endors tout de suite, ne profitant pas des films proposés, repos de courte durée puisque le repas est proposé vers 3h du matin. Après avoir dégusté le poisson à la Sri Lankaise, je retombe dans les bras de Morphée.

AÉROPORT COLOMBO

Colombo en vu ! L’excitation grimpe fortement ! On survole le bord de mer, et enfin on débarque ! Nous filons à l’immigration et après 20 minutes d’attente, on nous explique que nous n’avons pas les papiers qu’il faut. ARGH !!! La carte d’arrivée !! Elle est disponible sur la gauche de l’immigration, on les récupère très vite, on refait la queue très vite … pressés de récupérer nos bagages.

Pour le VISA (ETA), vous pouvez le faire en arrivant, c’est à droite de l’immigration. Attention, il y une énorme file d’attente.

Enfin nos bagages, enfin les échanges de devises (prenez du liquide à échanger, avec la carte bleue, cela s’est avéré TRÈS compliqué tout au long du voyage), enfin la lumière….

 

Laisser un commentaire