SRI LANKA – Jour 8/16 – Pic d’Adam

C’est le grand départ pour le sommet du Pic d’Adam ! Une montée en pleine nuit avec pour objectif d’admirer le levé du soleil. Pari réussi ! Ensuite, c’est un superbe trajet en train qui nous attend pour rejoindre Ella, au coeur des champs de thé !

DÉPART EN PLEIN MILIEU DE LA NUIT

Levé prévu à 00h30 pour un départ à 1h. On a prévu 4h de marche puisqu’ils donnent une moyenne de 3h dans les guides. Avec tout ce que l’on a entendu : bouchons à l’arrivée, impossible d’accéder au sommet etc, on préfère prévoir et moi qui suis un peu lente en montée… on prévoit donc d’arriver vers 5h ! (SRI LANKA – 13 raisons de voyager au Sri Lanka)

ATTENTION : prévoyez des chaussettes et tee shirt secs dans votre sac, une polaire, Kway, gants et bonnet si vous pouvez. Au pied, je vous conseillerez des bonnes baskets ou des tennis de marche basses et legeres. J’ai opté pour des chaussures de marche montantes très lourdes, très mauvaise idée. Et astuce que vous comprendrez plus tard : votre lampe frontale.

Vous aurez environ 25 minutes de marche de l’hôtel à l’Arche qui marque le début. Au début, il n’y a pas grand monde, voir personne, on avance vite et passons devant de nombreux stand de nourriture ou produits religieux.

L’ASCENSION : VERS LE SOMMET DU PIC D’ADAM

C’est TRÈS dur pour moi, beaucoup moins, voir simple pour LX. Il y a beaucoup de monde, ça créé vraiment des bouchons (et cela permet de se reposer). Le plus dur étant qu’il s’agit d’escaliers, de marches, lever les pattes devient de plus en plus dur au fur et à mesure. Bref, la montée est compliquée pour les non sportifs, accrochez vous ! La récompense est incroyable.

Nous arrivons à une intersection où à gauche, c’est un bouchon qui ne bouge plus mais qui semble être la route principale et à droite, un chemin boueux qui s’enfonce dans la forêt noire. Que faire…. des Sri Lankais s’y engouffrent sans peur, on se décide à les suivre. Nous tombons sur un couple de français qui est avec un guide. Leur guide leur a expliqué qu’il s’agissait d’un raccourci : lampe frontale au taquet !

J’ai pu prendre la photo du croisement à la descente, il y a une petite cabane et un panneau avec des instructions en sri lankais :

Après 10 à 15 minutes dans les bois noirs, on déboule sur l’autre versant (il s’agit du 2eme chemin que le Routard indique), il y a beaucoup moins de monde, et nous arrivons sans y croire, à la plateforme, au sommet aussi facilement !!

C’est irréel, il est 3h40, on a mis 2h40 à monter ! On y est, prenez VRAIMENT le raccourci, on distingue tout un tas de personne qui n’arrive pas à atteindre le sommet sur le 1er chemin. On s’installe au niveau du temple, assis à l’abri du vente, je me change rapidement : tee shirt et chaussettes et me sens bien mieux au sec ! Il fait TRES TRES froid, polaire, Kway, sont les bienvenus.

La sécurité nous demande de partir de cet endroit sacré. On se trouve par miracle des marches en ciment de l’autre côté de la barrière en or. Tous les Sri Lankais sont là à dormir ou se réchauffer. Surprise… il s’agit de la meilleure place pour le levé du soleil, pile en face et assis. Ces coups de chance qui nous arrivent coup sur coup sont surprenants.

L’aube arrive vers 5h30 du matin, le soleil sera là vers 6h ! C’est un moment incroyable et très beau.

LA DESCENTE VERS DALHOUSIE

La descente est difficile, nous mettons beaucoup de temps à pouvoir partir car il y a foule là haut et c’est très petit. Pendant que nous entamons la descente, nous croisons ceux qui continuent de monter arrêtés par les bouchons cette nuit. Et il s’agira d’un kilomètre de file d’attente statique.

La descente est rude, les genoux sont mis à l’épreuve. Les escaliers sont raides et dangereux, vos muscles tremblent donc faites attention à vous.

Plus bas, vous pourrez contempler la bête, et apercevoir le point où vous étiez.

Pour voir plus de photos, c’est par ici : Album photos Pic d’Adam.

 

TRAIN VERS ELLA, A TRAVERS LES CHAMPS DE THÉ

Nous rentrons vite à l’hôtel, après la douche et le petit déjeuner, nous filons prendre le bus pour Hatton. Et la chance continue de nous sourire puisque l’on monte dans un bus vide. Il se remplit et certains voyageront debout. Il coûte 140 roupies par personne. (SRI LANKA – 13 trajets : trains ou bus, quel tarif ?)

Celui ci sera direct jusqu’à Hatton (1h20), gare routière puis gare ferroviaire. Donc il existe bien des bus direct…

Arrivés à la gare, nous découvrons beaucoup d’occidentaux qui suivent le même itinéraire que nous. Nous parlons avec un guide Sri Lankais par hasard qui nous explique s’occuper d’un groupe de néérlandais et SURPRIIIISE nous croisons notre voisine d’avion !

Ce gentil guide essaie de nous réserver des places dans le train pour Ella qui arrive dans 30 minutes. Nous avions peur de ne pouvoir nous asseoir. Le chef de gare n’apprécie pas et nous comprenons que les réservations ne sont que pour les sri lankais ou les groupes de touristes.

Nous payons notre billet 160 roupies par personne, et voulions celui de 13h30. Il arrive vers 14h, sans places assises. Une groupe de 6 canadiens nous disent descendre au prochain arrêt. Nous admirons la vue debout pendant 1h30 puis enfin, des sièges !!
L’ambiance est au top, des sri lankais se mettent à danser dans le wagon d’après !

Plus on avance, plus on a froid, pour arriver à Ella, nous mettrons 3h40. Beaucoup de touristes descendent. Je n’en ai pas vu autant de tout le voyage.

DECOUVERTE DE NOTRE HOTEL A ELLA

On avance dans la rue principale à la recherche d’une « rue » qui nous amènerait à l’hôtel mais impossible. Une femme nous arrête par hasard et nous demande quel hôtel cherchons nous. C’est PILE la gérante de la guest house. Elle nous aurait repéré depuis son épicerie.

Elle nous indique le chemin, il ne s’agit pas d’une rue mais de petits escaliers non finis. Vu les escaliers que j’ai du grimper cette nuit, il s’avère que je ne VEUX PLUS monter quoi que ce soit… ! La guest house est très mignonne avec une terrasse très agréable. Sa fille nous accueille et nous offre du thé. Elle propose toutes sortes de services : massage, scooter, taxi…

La chambre est très bien, avec une bonne et belle salle de bains. Toujours pas de draps ! (SRI LANKA – 9 hôtels où dormir)

DINER RICE AND CURRY A ELLA

Nous allons dîner un Rice & Curry à The Remo’s restaurant pour 400 roupies par personne et une bière pour 2 à 300 roupies. A l’addition, ajouter 10% de charge que nous n’avions pas prévu (noté dans le menu). Il n’y a pas grand monde dans ce restaurant, ce qui nous fait un peu peur mais finalement, c’est très bon et le service est impeccable. (SRI LANKA – Découvrez 22 restaurants et supermarchés)

En rentrant, il n’y a pas d’eau chaude, il suffit juste d’appuyer sur un bouton de la grosse machine qui permet l’eau chaude… ouf sauvé ! Il faut vraiment froid. Le wifi est coupé, nous allons demander à la gérante de le remettre. Plus tard on comprendra que le wifi coûte très cher et que les Srilankais le coupent dès que possible.

Laisser un commentaire