SRI LANKA – Jour 11/16 – Uda Walawe

DEPART POUR UDA WALAWE

Nous passons la matinée de façon passive et zen pour prendre le bus à 11h. Il faut aller en direction de Matara et s’arrêter à Thanamalwila. Vous aurez environ 1h à 1h30 de bus pour environ 102 roupies. (SRI LANKA – 13 trajets : trains ou bus, quel tarif ?)

On s’arrête mais sans être sur de rien. Les tuktuk vous mettent une pression monstrueuse pour vous emmener et explique qu’il n’y a pas de bus. On traverse et allons à la gare routière pour se prendre une bonne glace et demander de l’aide à une personne officielle qui nous confirme que le bus que l’on doit prendre passera en face : n°98 direction Colombo.

Au bout de 30 minutes, un bus arrive, les tuktuk nous hurlent que ce n’est pas celui ci : ce qui est vrai ! Donc oppressants mais toujours honnetes jusqu’à maintenant ! Le bon bus arrive, nous voyagerons debout pendant 40 minutes pour 60 roupies. En arrivant, on longe le lac du parc, et nous arrêtons au bon arrêt.

NOTRE ARRIVÉE A UDA WALAWE

Nous tombons pile sur une sortie d’école. Les enfants nous observent tous en rigolant, je m’amuse à multiplier les coucou et les sourires. On pic nic sur un banc dans l’enceinte du poste de police : attention aux énormes fourmis rouges.

DÉCOUVERTE DE NOTRE GUEST HOUSE

Puis nous partons à la recherche de notre guest House (que nous avions réservé depuis la France) : Silent Bungalow. J’ai un plan, ça va être simple (ou pas). Un 4 x 4 nous arrête et propose son aide, une guest house concurrente, j’imagine qu’il va nous envoyer dans la mauvaise direction, mais non, il nous indique le bon chemin.

On avance donc tout droit, sur une grosse route sans voiture. On demande ici et là la direction. Toutes les personnes que l’on croise connaisse la guesthouse et nous indique le chemin. Un panneau surgit enfin (la marche a été longue) « à droite 500 m », puis plus rien au niveau d’un croisement, d’instinct, nous tournons à gauche, un autre panneau vers la gauche « 200 m », on y est presque ! On s’engage sur un chemin de terre impraticable pour une voiture normale. On a enfin trouvé (mais sans réellement savoir comment).

La guest house est super : un cadre très zen et calme. Le gérant nous accueille, il est adorable. Il nous propose 2 chambres au choix, nous prenons celle avec fenêtre. Après un petit gâteau et thé de bienvenu, nous discutons dans le jardin avec un couple de français venant d’Abou Dabi jusqu’à ce qu’un varan nous surprenne et traverse le jardin. (SRI LANKA – 9 hôtels où dormir)

MINI BALADE AUX ALENTOURS

On part chercher du coca, de l’eau et découvrir l’extérieur. Il n’y a RIEN, 2 bouiboui mais c’est tout.

LE DÎNER NON ÉPICÉ

A notre retour, 2 danoises sont arrivées. On prend du bon temps sur la terrasse à lire et papoter. Le dîner se fera à 4 sur la terrasse, un rice & curry pas du tout épicé, et ça nous manque ! Le rice & curry coute 650 roupies par personne. Il est très bon malgré le manque d’épices et vous n’aurez pas le choix. Le gérant passe pour nous expliquer comment fonctionne le safari du lendemain. Il propose à tous les touristes de ne faire qu’un 4 x 4 pour payer moins cher. Il faut s’accorder pour 3 ou 4h. Il réussit à convaincre tout le monde, nous serons donc 2 danoises, et le couple d’Abou Dabi et nous avec option 4h !

Le départ se fait à 6h du matin.

Laisser un commentaire