PEROU – Jour 19/21 – Huaraz

Au programme de ce 19ème jour, c’est très simple : nous allons jusqu’au Glacier de Pastoruri (après 5 autres arrêts en car).

MULTIPLES ARRÊTS VERS LE GLACIER DE PASTORURI

Cette première journée est plus une balade qu’une randonnée. Rien que le réveil « tardif » à 7h30 démontre la facilité de l’excursion. Nous commençons par un bon petit déjeuner dans l’autre hôtel JACAL. C’est au dernier étage que ça se passe, avec une magnifique vue : fruits frais, jus d’oranges frais, oeufs, pain, café, c’est très bien !

Le car vient nous chercher à notre hôtel (Celui dans lequel on a dormi, pas l’hôtel du petit déjeuner, vous suivez ?! :)). Il est 9h05 environ, et nous continuons la tournée des hôtels pour prendre les autres touristes. Le guide est fort sympathique mais il hurle de l’espagnol yaourt, je ne comprends pas un mot sur les explications du Glacier.

Avant d’y arriver, il vous faudra être patient puisqu’avant de commencer la grimpette, vous aurez 5 arrêts !

1er arrêt : Touristique… le guide nous conseille d’acheter des produits à la coca pour le mal des montagnes. On achète 4 petits bonbons à 1,50 soles. On a bêtement exécuté mais rien ne vous oblige à même descendre du car.

Sur la route entre Huaraz et le Glacier de Pastoruri
Sur la route entre Huaraz et le Glacier de Pastoruri

2ème arrêt : Le guide collecte 10 soles par personne pour les droits d’entrée (non compris dans le prix initial) et les transmets à la billetterie.

3ème arrêt : Il s’agit d’un poste de contrôle, j’imagine qu’ils contrôlent donc les billets. Vous pouvez descendre pour aller aux WC ou acheter des souvenirs.

4ème arrêt : On descend tous du car pour apercevoir la source d’eau gazéifiée. Les paysages sont magnifiques. Il commence à faire froid mais c’est plutôt joli !

5ème arrêt : On descend tous à nouveau du car pour admirer le paysage aux 7 couleurs. En remontant vers le véhicule, admirez les fleurs qui ne s’ouvrent qu’une fois tous les 100 ans. On aurait penser que ce sont des arbres types palmiers mais non, il s’agit bien de fleurs.

 

6ème arrêt : ENFIN voici le départ pour marcher jusqu’au Glacier de Pastoruri !

En route pour le Glacier de Pastoruri
En route pour le Glacier de Pastoruri

LA MONTÉ AU GLACIER DE PASTORURI SOUS LA GRELE ET L’ORAGE

Il est 12h47, le beau temps était présent en bas mais une fois au départ de la balade, grêle, orage et vent glacial nous accueillent. Il fait TRES froid, prévoyez gants, bonnets etc. Nous sommes à 4300m tout de même !

Le guide nous laisse partir seul en nous donnant RDV au car à 14h30. La montée est très simple d’un point de vue dénivelé. Le chemin est en bon état, pas de chemin de terre. Les alentours sont enneigés, la végétation est tout de même présente ici et là. C’est assez mystérieux, et malgré le mauvais temps, ça a beaucoup de charme !

Niveau altitude, perso ça coince ! Je suis grandement essoufflée alors qu’il n’y a vraiment aucune difficulté sportive. Préparez vous à l’altitude vraiment avant de faire cette excursion.

On termine nos 2,5 km en 30 minutes (contre 45 minutes de moyenne). Le Glacier est superbe, la nature vous fait face… malheureusement, une carte montre combien il recule chaque année, la prise de conscience est violente.

Après quelques minutes d’admiration et de photos (nous sommes à 5000m !! La photo souvenir est obligatoire, 5000m, je ne réalise pas), le froid nous fait redescendre assez vite. Nous voila dans le car à croquer dans nos sandwichs à 14h ! Souvenez vous le RDV de 14h30… il ne sera pas respecté puisque les derniers n’arriveront que vers 15h. S’il vous plait… respectez les horaires, c’est vraiment insupportable pour ceux qui attendent.

Si vous souhaitez voir plus de photos, rendez vous ici : Album photos Glacier du Pastoruri

RETOUR ET DINER A HUARAZ

Le retour nous paraît un peu long et nous nous re-arrêtons au tout premier arrêt où acheter des bonbons ou autres. Ok cela fait parti du jeu pour l’économie péruvienne mais l’arrêt dure 45 minutes !!! Et ça me met en rogne, une fois de plus, les excursions organisées vous prennent en otage, j’ai beau le savoir, ça me gonfle !

Nous arrivons à Huaraz vers 18h, ils ne nous déposent pas à l’hôtel mais dans le centre. On file dîner à la Crêperie Patrick où on se régale ! (Voir mon article sur les restaurants)

Comme la veille, nous pensons aux sandwich du lendemain midi, on les prend au Café Andino, ils sont très bons !

Enfin à l’hôtel, une jeune femme nous apporte des box pour nos petits déjeuners car le départ se fait aux aurores.

On est bon, on peut dormir !

Laisser un commentaire