PEROU – Jour 3/21 – Nasca

Au programme du 3ème jour : Après avoir appris l’annulation de la visite des Iles Ballestas, nous allons admirer les lignes de Nasca.

LES ILES BALLESTAS ANNULEES

Allez faisons la grasse matinée ! Notre réveil ne sonne qu’à 7h15, nous avons RDV avec Carlos à l’accueil à 7h45. L’objectif de la matinée est de se rendre en bateau jusqu’aux Iles Ballestas.

On rejoint Carlos, qui avec gentillesse, nous offre le café. Il nous prépare psychologiquement à ce que la visite soit annulée. Il nous montre tous les autres touristes qui attendant dans la rue, devant leur hotel respectif.

On attend une réponse de la Marina qui est parti repérer en mer. La tempète d’hier a failli faire perdre 2 bateaux de touristes, ils ont été obligés d’aller les chercher, c’est donc avec grande vigilance qu’ils vont donner leur autorisation ou non.

10 minutes plus tard, grosse déception, nous n’irons pas voir les lions de mer et oiseaux, moi qui voulais tellement me prendre un bon gros guano sur la tete… j’étais prête !

Nous revoila donc à déambuler dans Paracas. Nous prenons notre temps pour petit déjeuner (Voir les adresses) et dire aurevoir aux Pélicans.

En prenant nos sacs à l’hôtel, Carlos nous offre un petit souvenir pour essuyer notre déception. Nous rejoignons l’arrêt de bus et démarrons vers 11h30 vers de nouvelles aventures. (voir mon article sur les transports pour avoir plus de détails).

 

 

ESCALE A NASCA

Le bus s’arrête dans un hôtel puis à Ica, nous nous retrouvons presque seuls vers Nasca. Pas de plateau repas distribué alors que nous sommes sur le temps du midi, donc ayez toujours quelques petites choses à grignoter avec vous. On découvre également que le wifi est disponible gratuitement de la bus, plus ou moins bien selon l’endroit où nous roulons. Le conducteur est assez dangereux, nous fermons les yeux plusieurs fois… mais les paysages sont magnifiques !

Nous arrivons à Nasca vers 15h. A la sortie de la gare routière, plusieurs péruviens vous abordent pour des hotels, restaurants, avion, taxi… nous commençons à discuter avec 2 d’entre eux. On négocie pour un aller/retour du belvédère (ou mirador), lieu pour apercevoir 3 figures. Ils proposent 80 soles, nous baissons à 60 soles. Nous grimpons dans le van et nous voila à attendre, ils essaient de choper d’autres touristes pour remplir la voiture. 2 allemandes et 1 couple taïwanais nous rejoignent. Leur négociation s’est moins bien passé puisqu’ils sont partis de 120 soles pour arriver à 85 soles. Le guide, avant leur arrivée, nous avait demandé de ne pas révéler notre prix, nous tenons parole.

Nous comprenons assez vite pourquoi les 4 personnes ont payé plus cher. Le guide leur a vendu d’autres arrêts dont nous ne sommes pas au courant. Le 1er est une butte de terre d’où on ne voit aucune figure mais des lignes et une vue assez dingue. L’intérêt n’est que minime. Le taxi, contre toute attente fait aussi guide et nous raconte en espagnol quelques petites choses sur le lieu.

Nous filons ensuite vers le 2eme arrêt, le mirador à 3 soles l’entrée. On y distingue très bien 3 figures. Ca vaut le coup d’oeil, moins cher et moins dangereux que l’avion !

Discrètement, le guide/taxi nous informe qu’il nous emmène à un autre point de vue, arrêt vendu aux 4 autres touristes. Nous comprenons donc que notre prix est vraiment intéressant. Nous voila donc partis vers les Lineas de Palpa (que je connaissais absolument pas). Un 2eme belvedere à 2 soles, et l’on aperçoit 7 figures sur une colline en face. Les traits sont beaucoup plus grossiers et n’ont RIEN à voir avec les lignes de Nasca. Perso, vraiment pas obligatoire ! Si vous avez peu de temps, focalisez vous sur le belvedere des lignes de Nasca tout simplement.

Nous repartons vers la ville après 2h30 d’excursion (alors que nous pensions faire un rapide aller/retour).

On enregistre nos gros sacs vers 18h (nous apprenons que nous aurions pu les laisser tout l’apres midi.) et partons diner à Pollo Rico où nous mangeons BEAUCOUP n’ayant rien avalé le midi. (Voir liste des restaurants).

Découvrez plus de photos : Album Lignes de Nasca

 

BUS DE NUIT VERS AREQUIPA

On attend dans la petite station de bus, il y a beaucoup de monde et il y fait très froid. L’attente est fort longue. Notre 1ère nuit en bus ! Bon c’est confortable vite fait… rien de fantastique non plus. J’y ai très mal dormi, le bus bouge beaucoup, ne voyant pas ce qu’il se passe, l’impression que le bus va tomber empêche d’être vraiment serein.

On nous distribue avant de dormir un mini plateau petit déjeuner pour le lendemain (mini sandwich et brique de jus de fruits). Une couverture, un oreiller, il est 22h, c’est parti pour environ 10h de route !

20170912_075759.jpg

Laisser un commentaire