PEROU – Jour 2/21 – Paracas

Au programme du 2ème jour : notre premier bus Cruz del Sur pour nous rendre à Paracas, objectif : visite de la réserve naturelle.

PETIT DEJEUNER

Le levé se fait tôt, 5h50, nous sommes debout prêts à petit déjeuner (compris dans le prix : Voir les hôtels).  Le petit déjeuner est très complet, des jus de fruits, du lait, yaourt à boire, pain, café, charcuterie et fromage, confiture…. C’est parfait, notre hôte est toujours aussi attentionné que la veille. Il nous donne même un bout de fromage fait par sa famille dans la région d’Arequipa !

Un jeune japonais arrive et notre conversation se fait internationale ! L’hotelier nous indique comment aller à la station de bus Cruz del Sur. Et nous voila partis….

20170910_063652
Petit déjeuner à l’hôtel de Lima

LIMA/ PARACAS

Une marche de 10 minutes dans les rues calmes de Lima, dont une grosse route à traverser grâce à un pont et nous arrivons à la station de bus Javier Prado, station d’où partent les bus Cruz del Sur (Voir les transports) Je confirme donc que l’emplacement de l’hôtel est très pratique.

Nous mettons quelques minutes à comprendre comment ça se passe : enregistrement de nos sac, contrôle passeport, contrôle des sacs à dos, et du corps… bref l’embarquement peut prendre un peu de temps. Nous montons dans le bus (Conseil : prenez 2eme étage tout devant lorsque vous commanderez vos billets bien à l’avance). Un homme arrive avec une caméra pour nous filmer rapidement.

Le bus est doté d’écran personnel, on nous distribue des écouteurs. Il est 7h30, le bus démarre, la météo n’est pas top mais il ne fait pas froid.

3h30 de route… uniquement des films en espagnol, un petit plateau repas (un sandwich riquiqui et une petite brique de jus de pèche). Les paysages défilent, on est hypnotisé par la succession des vues : bidonvilles, désert, poubelles en tout genre, maisons en construction jamais finies, l’océan pacifique qui apparaît ici et là, étendues sauvages à perte de vue…

 

PARACAS

Nous arrivons vers 11h et marchons 10 minutes jusqu’à notre hôtel Hospedaje Daniel’s House Backpacker. 

Une petite fille et son frère s’amusent à l’accueil mais aucune trace des parents. Je me lance en espagnol mais ils nous ignorent royalement ! Carlos et Patricia finissent par arriver, souriants et adorables.

Ils nous réservent un taxi privé (80 soles pour 2) pour 2 à 3h de visite dans la Réserve de Paracas. RDV à 15h ! On reserve également les Iles Ballestas auprès d’eux pour le lendemain pour 25 soles.

En attendant notre RDV de l’après midi, nous visitons Paracas. Il y a une tempête de sable qui se glisse partout. Des restaurants sont fermés à cause de cette tempête et de ce monstrueux vent. A la plage, des Pélicans partout, énormes, on peut les approcher sans problème. De nombreux bateaux de pêcheurs sont également amarrés, donnant beaucoup de charme à cette ville.

On fini par déjeuner dans un restaurant à 25 soles le menu. On a été très déçu par ce 1er repas péruvien mais avons hâte de mieux manger 🙂

 

RESERVE DE PARACAS

Le taxi est là, son conducteur se nomme Jesus ! Avant d’entrer dans la réserve, on passe par l’entrée où il nous faut acheter un billet à 10 soles par personne (en plus des 80 soles de taxi)

Le taxi guide fait bien son job et nous amène à différents points de vue : la Cathédrale, une jolie plage, la plage rouge…. On aperçoit meme des « pequenors condors ». La reserve est superbe, (Voir les photos de la Reserve) les étendues de sable à perte de vue avec l’océan Pacifique juste là… Il fait très froid à cause du vent mais attention au coup de soleil, il tape très fort.

Le Reserve vaut le coup d’oeil, nous en avons plus profité encore grâce au taxi. N’étant que 2, il était très agréable de se retrouver seuls et non entourés d’une vingtaine de touristes et d’un défilement de bus.

Le guide nous propose de repasser par l’entrée et d’acheter un billet cumulé « Reserve/ Iles Ballestas » à 15 soles au lieu de 20 soles. Et nous rentrons à l’hôtel.

Découvrez plus de photos : Album Paracas

SOIREE

Au mini supermarché, on se procure quelques biscuits salés, eau et autres à grignoter… des heures de bus nous attendant tout au long de notre voyage !

On dine à El Chorito, un ceviche très bon qui nous réconcilie tout de suite avec les plats péruviens.

 

Laisser un commentaire