VENISE – Jour 1/4

Pour ce 1er jour, nous découvrons les quartiers San Polo & Santa Croce et Dorsoduro.

Pour voir plus de photos de ce premier jour, RDV ici : Album photos du 1er jour à Venise

LE DEPART

Après un levé plutôt matinal vers 4h20, nous choisissons l’option UberPool qui nous reviendra à 28€ (pour 2) pour environ 30 minutes de course.

La circulation nous permettant d’arriver plus tôt que prévu, nous dégustons chocolat chaud et café au Starbucks de l’aéroport.

Tout se passe plutôt vite et bien concernant la sécurité (pas de bagage en soute, seulement un sac en cabine), mais l’embarquement fut repoussé, entrainant de un retard de 20/30 min. Bref, on monte dans l’avion vers 7h25 alors que nous aurions du décoller.

Dans l’avion entre une légère sieste et un pain au chocolat offert par Air France, le trajet passe plutôt rapidement. On débarque à Venise à 9h20 au lieu de 9h.

AEROPORT DE VENISE

A la sortie de l’avion, pas de sac à récupérer, on file essayer de trouver où nous pouvons échanger nos billets ALILAGUNA et nos cartes de transport ACTV.

Pas évident car il y a beaucoup de comptoir pour les transports. On nous indique plusieurs fois le chemin. Le comptoir ALILAGUNA est à l’intérieur de l’aéroport, face à la sortie. Il n’y a qu’une seule file d’attente pour plusieurs compagnie, c’est tout à gauche pour ALILAGUNA. Attention un seul billet pour l’Aller/ Retour, ne le perdez pas pendant votre séjour.

Pour l’ACTV, c’est une borne automatique qui se trouve dehors, face à la sortie. C’est très simple pour retirer.

VAPORETTO AEROPORT/ VENISE

Pour aller prendre le vaporetto, il faut aller au 1er étage par dehors : ascenseur ou escalier. Puis re-rentrer dans l’aéroport, suivez les panneaux, il faut suivre de longs tapis roulants.

Ensuite, notre ligne orange était tout au bout de l’embarcadère. Nous loupons le bateau de 10h15, déjà rempli et attendons 30 minutes de plus pour monter. (voir mon article sur les infos pratiques)

L’aller est plutôt désagréable, ça sent l’essence, ça freine, ça accélère, ça fait beaucoup de bruit. Il fait très chaud sous la vitre et interdiction de sortir. La fatigue n’aide pas à apprécier ce moment.

Arrivés à l’entrée du Grand Canal, on admire un peu plus les alentours, c’est tout de même très fatiguant mais un régal pour les yeux. Nous aurons mis plus d’1h, et nous retrouvons seuls à la fin, les autres touristes descendent plus en amont.

On s’arrête à l’embarcadère GIGLIO qui nous mène dans une mini ruelle, l’arrivée sur Venise est très révélatrice sur la suite du séjour.

L’HOTEL

L’hôtel se trouve facilement (j’avais regardé des photos sur internet avant car c’est une mini ruelle encore), nous sommes à 5 min de l’embarcadère. (Voir mon article sur l’hôtel)

Nous sommes accueillis en français, plutôt sympa et le must : notre chambre est prête !!
Après s’être posée une petite heure, nous repartons, l’estomac grognant.

LE DEJEUNER

Nous décidons d’aller vers ANGELO (Voir mon article sur les restaurants) , adresse du Routard qui vend des grosses part de pizza. Le souci est que nous nous retrouvons avec nos parts de pizzas dégoulinantes et chaudes dans le quartier San Marco où il est très compliqué de trouver un bout de banc pour s’asseoir.

Nous luttons donc bien 20/30 minutes pour enfin se décider à se poser au pied du Pont Rialto. La graisse a coulé et les pizzas sont froides mais la vue sur le grand canal est splendide. On ne peut pas tout avoir.

SAN POLO & SANTA CROCE

Nous sommes donc du côté de SAN POLO et commençons à déambuler pour tomber sur le Bar de Rialto de Lollo avec une vitrine remplies de Tramezzi (petit sandwich) pas cher, et des tabourets hauts à dispo, on prolonge donc le déjeuner en goutant un ou 2 de ces merveilleux petits sandwich. (RDV au BAR DE RIALTO DE LOLLO) 

Nous partons donc à l’assaut de San Polo, on prend des ruelles au hasard (j’essaie de suivre sur le plan pour ne pas se perdre totalement)

On ne croise quasiment personne, avec la fatigue du matin, ça fait du bien d’être au calme, par contre on marche beaucoup, mais tout est beau, tout est à prendre en photo. On se perd, arrivons à un canal, 15 minutes je comprends enfin où sommes nous, loin, très loin de là où nous devrions être ! Finalement au Grand Canal tout à l’ouest…. dans le quartier de Santa Croce. Nous reprenons le droit chemin, et arrivons sur une place où le glacier GROM nous tend les bras.

Nous la dégustons en bord de canal au soleil. Venise, c’est la vraie Dolce Vita ! (RDV chez GROM, voir mon article sur les glaciers)

DORSODURO

On décide de continuer jusqu’à Dorsoduro et de traverser ce quartier aussi calme. L’objectif étant d’aller jusqu’au bout du bout : à la point de la Douane. Très jolie vue, la Basilique Santa Maria della Salute est superbe, on s’y poser à la recherche du restaurant du soir.

Pour aller se remplir l’estomac, demi tour jusqu’au quartier San Polo. Nous avons sélectionné une adresse du Routard : la Osteria alla Bifora pour dévorer une planche de charcuterie ENORME (pour 2 personnes…) à 22€. Il est très bien placé sur une petite place (grande place d’ailleurs), une déco sympa et un accueil serviable. La qualité de la charcuterie est top niveau (ils coupent le jambon devant nous). (RDV à la OSTERIA ALLA BIFORA).

Après s’être rassasiés, nous traversons le joli pont Dell’Accademia en jetant un oeil aux jolies couleurs sur le Grand Canal puis nous jetons dans les bras de Morphée.

Laisser un commentaire